Argent colloïdal : définition, histoire, utilisation et précaution d’usage

Longtemps présenté comme une alternative aux antibiotiques, l’argent colloïdal présente des bienfaits pour la peau et en cas de maladies comme un rhume. Il revient de plus en plus dans les pratiques après des années d’arrêt. De quoi s’agit-il exactement ? Comment l’utiliser et quelles précautions prendre ? Découvrez toutes les informations à savoir sur l’argent colloïdal et ses effets.

En quoi consiste l’argent colloïdal ?

L’argent colloïdal est une forme de liquide distillé contenant des ions d’argent. Considéré comme l’un des remèdes naturels les plus anciens, il s’obtient par l’ajout de deux électrodes dans de l’eau distillée. Ensuite, un courant est envoyé dans ces éléments pour permettre la formation des ions d’argent. Retrouvez sur ce site internet plus d’informations sur ce type d’argent.

Avez-vous vu cela : Maîtrisez les techniques d'animation et de communication corporelle : formation intensive

Retour dans le passé, l’utilisation de l’argent colloïdal remonte à loin vers la fin du XIXème siècle jusque dans les années 1940. Il fut utilisé dans l’antiquité gréco-romaine et des apothicaires du début du XXème siècle. L’arrêt dans les années 1940 a été favorisé par les inquiétudes autour de ses effets secondaires et par l’apparition des antibiotiques.

Actuellement, l’argent colloïdal revient sur le devant de la scène, notamment grâce à de nombreuses affirmations et à ses effets anti-bactériens vitro. Par exemple, le Dr Robert O.Becker de l’université de médecin de Syracuse a fait état de résultats positifs sur des infections incurables en 1970.

A lire également : Découvrez le meilleur site CBD pour vos besoins !

Comment s’utilise-t-il dans le temps et actuellement ?

L’argent colloïdal est utilisé dans de nombreuses situations depuis l’antiquité gréco-romaine. Les souverains et les aristocrates le mettaient dans du récipient en argent pour assurer l’hygiène des boissons. Il y a encore 50 ans, les nouveau-nés timbales en recevaient aussi dans un souci d’hygiène.

Actuellement, l’argent colloïdal est souvent utilisé en application en externe pour soulager certains maux désagréables :

  • Maux de bouches ;
  • Rougeurs oculaires ;
  • Irritations de la gorge ;
  • Soulagement de l’acné, de l’eczéma ou du psoriasis.

L’argent colloïdal convient aussi pour une utilisation en interne selon certains. Toutefois, il faut garder à l’esprit que cette application est interdite en France depuis 1990. Ainsi, vous trouverez, surtout des produits contenant de l’argent colloïdal où est indiqué « à usage externe ».

Concernant ses bienfaits, l’argent colloïdal serait efficace dans le traitement de l’herpès et des verrues. Il participerait aussi à la cicatrisation de la peau tout en apaisant les démangeaisons. En outre, cet argent aidera aussi à prévenir les grippes et les rhumes.

Existe-t-il des précautions à prendre ?

La meilleure précaution à prendre est de consulter un médecin pour demander son avis. Il est souvent avancé que l’argent colloïdal ne présente pas d’effets secondaires. Cependant, pensez à demander conseil auprès de votre médecin pour être certain que les produits contenant de l’argent colloïdal vous conviennent.

Choisissez aussi correctement votre produit au moment de l’achat. Assurez-vous qu’il contienne exactement de l’argent colloïdal. En effet, il existe de nombreux produits appelés argent colloïdal, mais contenant uniquement de variantes. Par exemple, l’argent ionique et l’argent protéiné sont des variantes moins efficaces que l’argent colloïdal.

En résumé, l’argent colloïdal est un produit efficace pour soulager certaines maladies de la peau. Il peut aussi aider en cas de rhume ou de grippe à condition de faire le bon choix. Pensez aussi à demander l’avis d’un médecin pour une utilisation sereine.